Presque tous les Manitobains ont un handicap, connaissent une personne handicapée ou auront un handicap dans les années à venir.

Les personnes handicapées sont des personnes qui ont des déficiences physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à leur participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres.
Les handicaps peuvent être visibles ou non et être permanents ou ponctuels. Il n’est pas toujours évident qu’une personne a un handicap. Pour toutes sortes de raisons, une personne peut ne pas s’identifier comme une personne handicapée, mais être victime des mêmes barrières. Un handicap, le vieillissement, une blessure ou toute autre situation peuvent avoir des répercussions temporaires ou permanentes sur les capacités suivantes :

  • la mobilité;
  • la dextérité (l’usage des mains);
  • la vision;
  • l’audition;
  • la communication;
  • la compréhension;
  • la santé mentale.

Concentrons-nous sur les barrières, plutôt que sur les handicaps

Certaines personnes voient les handicaps comme étant des barrières, mais ce n’est pas le cas. Prenons l’exemple suivant : Sara a un handicap visuel et a de la difficulté à lire le menu dans les restaurants. Son handicap visuel n’est pas une barrière. Ce sont les petits caractères des menus qui en sont une. Lorsqu’un restaurant présente à Sara un menu imprimé en gros caractères, elle peut le lire et passer sa commande sans aide ni obstacle.

Pour améliorer l’offre d’information, d’espaces et de services, il n’est pas nécessaire de connaître toutes les particularités d’un handicap. Mieux vaut se concentrer sur la création d’espaces, l’interaction avec les personnes ou l’offre de services d’une manière qui réponde aux besoins. En cas de doute, posez la question suivante : Comment puis-je vous aider?


Un peu de planification aide à éviter de nombreux types de barrières. Cliquez ici pour en savoir plus.